Profil de la société Eastlink

Il y a de cela 4 décennies, la famille Bragg, reconnue à l’époque pour le commerce des bleuets sauvages, décide de pénétrer le marché de la câblodistribution; elle obtient d’ailleurs l’une des premières licences du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC).

À l’époque, John Bragg mène déjà l’entreprise avec un esprit innovateur, créatif et entrepreneurial. Les années suivantes sont marquées par une croissance rapide en Nouvelle-Écosse et à l’Île-du-Prince-Édouard, et se soudent par la création de l’entreprise Eastlink à la fin des années 90.

La décennie suivante voit Eastlink révolutionner le monde des télécommunications : Eastlink devient la première compagnie de câblodistribution à offrir un service de téléphonie régional. Son arrivée dans le marché impose de la concurrence à l’industrie et vient élargir les possibilités des consommateurs.

Tout en investissant massivement dans un réseau de fibres optiques, Eastlink réussit à élargir son service d’Internet haute vitesse pour répondre aux besoins des petites et des grandes communautés des Maritimes. Eastlink se hisse alors parmi les plus grands fournisseurs de services de communication au monde.

En 2000, Eastlink bouleverse l’industrie une fois de plus en lançant le maintenant très répandu « triple service » de communication et de divertissement, lequel combine le câble, l’Internet haute vitesse et la téléphonie. Eastlink est le premier en Amérique du Nord à marier tous les services sous la même facture. La compagnie innove de plus belle en renforçant son service d’Internet haute vitesse; elle se taille une place parmi les fournisseurs Internet les plus rapides en Amérique du Nord en passant de 5 à 400 Mo/s en seulement quelques années.

Subséquemment, les acquisitions stratégiques de Eastlink partout au Canada font grandir l’entreprise. Elle atteint d’ailleurs le cap du demi-million de clients d’un océan à l’autre. Eastlink est maintenant la plus grande compagnie de télécommunication de propriété privée au Canada et la cinquième plus grande parmi toutes celles au pays.

La croissance de Eastlink ne s’arrête pas là. Tout en conservant ses services classiques, la compagnie s’engage ensuite dans la programmation vidéo et dans la câblodistribution sur demande. En un an, Eastlink met à la disposition des usagers plus de contenu haute définition que tout autre fournisseur en Amérique du Nord. L’entreprise fortifie ainsi sa position dominante en tant que fournisseur de vidéos au sein de son marché cible.

La croissance continue de Eastlink ne l’empêche pas de développer d’autres marchés. Vu la complémentarité tout à fait naturelle avec ses activités habituelles, Eastlink se tourne vers les systèmes de sécurité résidentielle avec automatisation digitale et télésurveillance.

Toutefois, l’étape décisive et transformatrice la plus récente est sans contredit l’incursion de Eastlink dans l’industrie de la télécommunication sans fil, laquelle a été rendue possible par l’enchère du spectre de 2008.

Toujours avec cette culture d’innovation, de créativité et d’entrepreneuriat, Eastlink a mené son service sans fil à un état d’avancement qui transformera sans aucun doute encore le visage des télécommunications en venant ajouter un produit phare à ses forfaits déjà légendaires.

Eastlink a son siège social dans le Canada atlantique. Eastlink compte plus de 1 500 employés partout au pays et est fière d’être reconnue parmi l’une des sociétés les mieux gérées au Canada.